Des nouvelles de Limoilou

Des nouvelles de Limoilou

Vive le bicycle libre !

 kids.jpg

 

Hier soir, dans mon quartier, j’ai vu trois jeunes en « bicique ».  Pas en vélo, mais en vrai bicycle de promenade. Ils zigzaguaient dans la rue et un des kids ne tenait pas son guidon comme dans le temps, le temps du Limoilou de ma jeunesse, l’époque bien avant les vélos high-tech en carbone, les maillots en Salinas 120 gr avec insertions de tissu de mailles ventilées aux couleurs du Tour de France, les cuissards et les casques Louis Garneau haute performance…

 

Nous, on faisait du bicycle avec pas de casque !

 

 

On mettait des clips autour de nos culottes longues, on enfourchait nos bicycles à poignées droites et on partait. On ne marchait presque jamais quand nous étions jeunes. Tout se faisait en bicycle. Limoilou, je ne l’ai pas marché, je l’ai pédalé. Quel plaisir on avait!

 

Mais de nos jours je vois surtout des meutes de véloistes, cramponnés à leur guidon, en mode performance.  Ils ne sourient pas, ils performent comme si leur deux roues était une machine à battre des records de vitesse. Ils sont tendus, crispés, de peur de ne pas battre leur chrono de la veille…

 

Mais où sont donc les « biciques » d’antan ?



26/08/2016
3 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres